[ retour accueil ]

    100   

 

 

100° rendez-vous littéraire de Royan

mardi 30 avril 2019

 

 

 

 

Centième séance des Rendez-vous littéraires de Royan

 

« Tu me vertiges », ainsi Florence Forsythe nous entraîne d'emblée dans l'épopée amoureuse, passionnée, qui se déchaîna entre l'exilée espagnole, Maria Casarès, folle de théâtre, et Albert Camus, l'écrivain ultra-sensible, l'exilé méditerranéen.

Evoquant la jeunesse de Maria avec ses parents dans La Corogne natale, l'auteure nous livre son parcours jusqu'à Paris où elle arrive à l'âge de 13 ans avec sa mère Gloria.

Le contact avec les personnalités du théâtre parisien va conduire Maria à embrasser la carrière de comédienne. Libre de ses choix, fière de son indépendance, elle quitte plusieurs théâtres pour signer un contrat avec Jean Vilar au TNP. C'est là que la France entière reconnaîtra Maria Casarès comme une fabuleuse tragédienne.

Sa conception de la scène étant très rigoureuse, elle n'a eu de cesse de rechercher l'accord parfait entre le texte, les silences, le geste, le mouvement à travers le médium de son corps.

Quelle présence, quelle voix et quel regard fascinant !

Tess de Royan