retour accueil

 

Jean-Paul G. :

 

 
Alexandre Vialatte

Alexandre Vialatte : Chroniques de " La Montagne"



Auteur "notoirement méconnu", comme il se plaisait à le souligner, Vialatte a porté dans "La Montagne", un quotidien auvergnat, l'art de la chronique à son sommet.
Tous les dimanches soir entre 1952 et 1971, il a déposé sa copie à la Gare de Lyon au wagon postal du train de 23h15. De quoi parle-t-il semaine après semaine ? De tout et de rien, du temps qui passe, du temps qu'il fait, de littérature, de peinture, de théâtre, de l'Homme, des animaux, de syntaxe, de grammaire, de brimborions, du Schmilblick, du poisson ouah-ouah, de faux proverbes bantous, des méfaits de la constipation, de la lessive Kitroue, de Minou Drouet, du Spoutnik, ....et termine chacune de ses chroniques par : "Et c'est ainsi qu'Allah est grand".
C'est drôle, cocasse, décalé, poétique, tendre, ironique, caustique, fantaisiste, parodique,....
À déguster nature, à l'unité ou en bloc !