Une fois la tempête passée

 

Une fois la tempête passée, tu te demanderas comment tu as fait pour la traverser,

comment tu as fait pour survivre. Tu ne seras pas très sûr, en fait, qu’elle soit

vraiment achevée. Mais sois certain d’une chose : une fois que tu auras essuyé cette

tempête, tu ne seras plus le même. Tel est le sens de cette tempête.

 

Haruki Murakami – Kafka sur le rivage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *