La précaution inutile (billet d’humeur) – Janie Béghin

 

La précaution inutile (billet d’humeur)

 

Nos « spécialistes » de tout poil avant de prendre rendez-vous chez le coiffeur feraient bien parfois d’aller voir du côté de la littérature, en particulier du théâtre de Beaumarchais.  J’ai toujours aimé Le Barbier de Séville, qui raconte le triomphe de l’amour sur le geôlier de Rosine. Toutes les mesures prises par ce ridicule et soupçonneux personnage aboutiront à un véritable fiasco. D’où le sous-titre de cette allègre comédie : « La précaution inutile ».

Parmi toutes ces précautions ubuesques qui sont préconisées à l’heure actuelle, j’ai retenu celles qui concernent la nouvelle pratique de tennis ! en tant que membre du Garden-Tennis, j’en ris à l’avance !

Venez à notre secours, Lumières du XVIIIème siècle, combien avons-nous besoin de votre rire insolent !

Excusez-moi messieurs, je souhaiterais maintenant aborder un autre point, en cette période particulière, à savoir la question du genre : je trouve qu’à la télévision (entre autres), la parole dominante est nettement du côté masculin, (sans vouloir blasphémer, Cyrano de Bergerac m’en parait la récente illustration)… la voix  des femmes serait-elle bâillonnée derrière le masque ?

Eh bien oui, le masque, parlons-en, quand il m’arrive de sortir, non seulement, il me faut penser, avant de fermer la porte, comme tout à chacun(e) à compléter la déclaration sur l’honneur, à vérifier que se trouvent dans le sac les lunettes, la tablette, et bien sûr, le fameux masque-tissu cousu main par de petites-mains (féminines serait un pléonasme). Mais avez-vous deviné ce que je n’y mets plus ?

Mon rouge à lèvres !!!

 

J.Béghin , mai 2020

2 Replies to “La précaution inutile (billet d’humeur) – Janie Béghin”

  1. Pour ce qui est de la pratique à venir du tennis je viens de recevoir les dernières instructions de la FFT…Pour résumer, nous pourrons tranquillement recommencer à jouer à partir de la semaine prochaine,pourvu que ce soit contre soi même, en faisant attention à ne pas trop s’approcher de soi, et en utilisant les seules balles que nous aurons apportées…..(OUi bien sûr je fais du mauvais esprit, et alors? Je ne suis pas le seul…)
    Sinon chère Janie, je suis étonné que tu n’évoques pas le cas des femmes musulmanes : doivent-elles mettre un masque FFP2 devant, ou sous la burkha?
    Allez on tient le bon bout!
    Jacques (…J-2…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *