SMS (suites 3 et 4)

SMS (suite 3) :


1er avril 2020

J’ai flâné dans les boulevards de New-York, j’ai couru dans les avenues, j’ai essayé d’attraper quelques rares passants pour les embrasser de bon cœur. Ils ont fui ! Ils se sont dispersés, ils sont rentrés chez eux. Les rues se sont vidées, la ville est morte, j’ai mis trois millions d’Américains au chômage. C’est mon credo. Je vais faire mieux et leur montrer qui est le roi du Monde, le Roi de la Peur.

Tout prend la forme d’un film d’horreur dont je suis le metteur en scène le plus prestigieux car les décors s’installent d’eux- mêmes. Rues vides, ambulances, hélicoptère, patrouilles de police… l’action se déroule comme je l’imaginais, les acteurs sont formidables. On voit souvent des extraits de mes films à la télévision, et il va falloir inventer un prix spécial… quel nom trouver pour récompenser mon gigantesque exploit Mondial ?

Sans compter les Etas qui s’épuisent à trouver des solutions et de l’argent pour m’entraver, me combattre, m’anéantir.

Ils me connaissent mal…

Je reste le roi du Monde, le Roi de la Peur, moi Covid-19, 1er


 

SMS (suite 4) :


5 avril 2020

Je continue mes exploits : réussir à mettre à bas l’économie mondiale, bouleverser le monde du travail, la productivité mondiale… Un travail de Titan de tous les instants !

Les mesures prises par les gouvernants changent en permanence, et les vacances, c’est interdiction de quitter son domicile pour un ailleurs, un rêve de plage, un rêve de montagne. Pas de chance.

Les peuples tentent de s’organiser tandis que la liste des mourants s’allonge, celle des chômeurs à l’infini. Pendant ce temps-là, le ciel bleu, la bise et le soleil ont asséché la terre si détrempée par les pluies de l’hiver.

Et moi, Covid-19, 1er, j’ai tout loisir d’agir à ma guise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *