Prisons par Allain Glykos

Aujourd’hui, comme hier et demain, c’est dimanche. Et pourtant, ça ressemble à un dimanche. 29 mars Prisons Allain Glykos   > si vous avez un lecteur pdf intégré, l’original formaté : Prison-1_AllainGlykos   Vous vous dites sûrement : « Oh non ! Il ne va pas nous faire le coup des prisons. » Vous avez…

Confinement 2020 – Colette Camelin

Reims, dimanche 29 mars 2020 > pour ceux qui ont un lecteur pdf intégré, le texte original formaté : Confinement 2020   Ce que nous disent les fleurs du cerisier Aujourd’hui le cerisier blanc se débat sous les rafales de vent. Ses branches s’agitent comme des mains gantées de peluches blanches. L’ai-je jamais vu aussi…

Les « visions » de la Chine de Victor Segalen – Colette C.

Les « visions » de la Chine de Victor Segalen. La Chine est aujourd’hui une puissance qui domine le 21e siècle. Entre 1909 et 1914, le médecin de marine, sinologue, archéologue et poète Victor Segalen a parcouru la Chine au cours d’ »équipées » qui l’ont mené jusqu’aux marches du Tibet. Quelles visions de la Chine a-t-il rapportées dans ses récits de voyages (« Briques et tuiles »,…

Aux confins de l’art (1/2) par Allain Glykos

28 mars / Aux confins de l’art (1) / Allain Glykos > pour ceux qui ont un lecteur intégré, l’original formaté en pdf : Aux confins de l’art (I)-2_AllainGlykos   Hier, je vous ai parlé de Napoléon et de Victor Hugo, assignés à résidence. Il y a bientôt deux siècles, un homme célèbre allait à…

Assigné à résidence par Allain Glykos

27 mars Assigné à résidence Allain Glykos « Assigné à résidence », disais-je hier. Cette expression, je n’y avais jamais autant pensé qu’à l’automne dernier lorsque je suis parti en résidence d’écrivain en Haute Marne. « Être en résidence », a sonné parfois en moi comme une assignation volontaire à rester dans un endroit, à…

Poésies

  Haïku Sur la mer calme Souffle la brise d’été Vogue le voilier Jacqueline Jacomella *** Aurore nacrée, Brume sur les champs ocrés. L’été s’épuise. * Petits pas feutrés Sous les arbres qui scintillent. Silence de neige. * Dans la nuit bleu paon L’astre s’enveloppe d’or, Danseur céleste. * Le sang des coquelicots Tache l’été…