> billet d'humeur : d'une illustre inconnue au monde (Urbi/urbibus et orbi) ✎ Annie Birkemeier

Rédigé par webmestre Aucun commentaire
Classé dans : tribune libre Mots clés : aucun

La semaine dernière, mais je ne sais plus quand, à une heure tardive, mais je ne sais plus laquelle, alors que je zappais mollement d’une chaîne à l’autre, histoire de voir ce que j’avais raté, je suis tombée sur une chaîne, mais j’sais pus laquelle, à la fin d’une émission dont j’ignore le nom. Faut dire que, vu l’exploitation sauvage de mes neurones pendant tant de décennies, les synapses se désagrègent et je suis au taupe niveau...

- Si tu ne sais rien, va te coucher, me direz-vous. Eh bien, vous auriez tort, car le (ou la ?) modérateur recevait deux jeunes femmes dont l’une était gynécologue et l’autre féministe, mais je n’ai pas saisi de quelle chapelle, et qui avait commis un manuel sur le désir ou l’accès au plaisir féminin (probablement les deux, mon Général !).

Oublions le discours de la gynéco, car je n’ai rien compris à ce qu’elle disait : elle parlait trop vite pour que mes neurones ratatinés puissent appréhender son discours. L’autre, en revanche, parlait assez distinctement pour que je puisse saisir la découverte sensationnelle qu’elle avait faite et dont elle faisait part à toutes les femmes du globe. Sa découverte devenait de ce fait LA grande découverte pour LA femme qui jusque-là (= jusqu’à elle, 30 ans environ) avait vécu dans l’ignorance et le déni. Retenez bien la date : en 2017, les femmes apprirent qu’elles avaient un cli-to-ris !!!

Le problème c’est qu’ayant oublié le nom de la dame et, forcément, le titre de son opuscule, je ne dispose pas de la date exacte, ni de l’heure de sa découverte. Alors, si vous en savez plus, prière de me/nous les communiquer.

P.-S. : Si vous avez une recette pour réparer les neurones défaillants, prière de etc., etc.

Annie Birkemeier

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot 1aejpn7d ?

Fil RSS des commentaires de cet article